• Pratiques

    Pl@ntNet

    Pl@ntNet contribuera à combler ces lacunes de la connaissance par :

    • Des recherches innovantes et transdisciplinaires, à la frontière entre botanique intégrative et sciences de l’informatique, basées sur l’exploitation de vastes réservoirs de données, de connaissances et d’expertise sur la morphologie, l’anatomie, l’agronomie, la génétique, la taxinomie, l’écologie, la biogéographie et les usages des plantes.
    • Le développement et la diffusion de méthodes et d’outils logiciels collaboratifs, libres d’usage et faciles à utiliser, pour l’identification botanique comme pour l’agrégation, la gestion, le partage et l’exploitation de données de toutes sortes sur les plantes.
    • La promotion de la science citoyenne, en tant que puissant vecteur d’accumulation de données nouvelles sur les plantes, et de formation en agronomie, botanique et écologie.

    Source : Pl@ntNet