Comment la 3D permet aux étudiants d’apprendre l’anatomie

« Comprendre l’anatomie, c’est savoir se repérer dans les 3 dimensions (3D) de l’espace de notre organisme, et c’est aussi posséder une bonne capacité à réaliser des images et des rotations mentales. Pour autant, ces prérequis ne sont pas forcément maîtrisés par les étudiants en début de formation universitaire. L’anatomie serait-elle une science difficile ? » Source : http://theconversation.com/comment-la-3d-permet-aux-etudiants-dapprendre-lanatomie-84625

La fatigue cognitive : parfois méconnue, toujours handicapante

« Imaginons que vous n’ayez pas fermé l’œil depuis trois jours (et trois nuits). Quel est alors votre niveau de compétence intellectuelle ? Est-il suffisant pour vérifier votre monnaie chez le boulanger ? Vous sentez-vous capable de tester un nouveau trajet pour vous rendre au bureau ? Dans le meilleur des cas, vous pourrez peut-être réussir une de ces…

Des neurones de la reproduction… un peu partout dans le cerveau

« Les neurones contrôlant les fonctions de reproduction chez l’homme et la femme ne sont pas uniquement situés dans l’hypothalamus comme le croyaient les chercheurs : on les trouve dans plusieurs aires cérébrales, suggérant qu’ils pourraient avoir d’autres rôles. » Source : https://www.inserm.fr/actualites/rubriques/actualites-recherche/des-neurones-de-la-reproduction-un-peu-partout-dans-le-cerveau

Apprendre et oublier pendant son sommeil : deux processus étroitement liés ?

« Il est admis que le sommeil est propice à la consolidation des connaissances acquises dans la journée. Mais pouvons-nous apprendre de nouvelles choses en dormant ? En exposant des sujets à des stimuli sonores répétés, des chercheurs viennent de montrer que, dans certaines phases du sommeil, le cerveau est capable d’apprendre des sons récurrents mais que ces mêmes…

Pour le cerveau, faire et penser revient au même

« Dans notre cerveau, le réseau fronto-pariétal assume des fonctions extrêmement variées, de la planification et l’exécution de mouvements à la rotation mentale, de l’attention spatiale à la mémoire de travail. Mais comment un unique réseau peut-il prendre part à une si grande diversité de fonctions ? Des neuroscientifiques de l’Université de Genève (UNIGE) et des Hôpitaux…