Archives de Catégorie: Vivant

Organismes nuisibles aux végétaux de lutte obligatoire

« En fonction du danger qu’ils présentent pour les végétaux cultivés, certains bio-agresseurs font l’objet de mesures de lutte obligatoires à l’échelle européenne, nationale ou locale.

En France Métropolitaine et dans les DOM, l’Arrêté du 31 juillet 2000 établit la liste des organismes nuisibles aux végétaux, produits végétaux et autres objets soumis à des mesures de lutte obligatoire. « 

Source : https://www.ecophyto-pro.fr/fiches/fiche/15/organismes_nuisibles_aux_vegetaux_de_lutte_obligatoire/n:304

Ça repousse !

« Où l’on apprend que les mythes ont parfois un fond de vérité. »

Source : http://newsletters.artips.fr/Sciencetips/Levin_Ver/

LE SYNDROME D’HYPERSENSIBILITE-HYPERACTIVITE CHEZ LE CHIEN : UN TROUBLE DU DEVELOPPEMENT

« Le modèle élaboré par l’école latine permet de mieux comprendre ce qui se passe et surtout d’améliorer la prévention. C’est pourquoi nous avons choisi cette approche, pour étudier, dans une première partie le développement comportemental en insistant sur les étapes-clés pouvant faire basculer vers le syndrome Hs-Ha. Nous décrirons ensuite cette affection, son traitement, ainsi que les méthodes préventives devant être mises en place dès le plus jeune âge de l’animal, sans oublier la législation relativement récente à laquelle les différentes parties peuvent faire appel. Pour finir, nous tenterons d’affiner par une étude chiffrée le profil des chiens Hs-Ha amenés en consultation de comportement ainsi que les attentes de leur propriétaire. »

Source : www2.vetagro-sup.fr/bib/fondoc/th_sout/dl.php?file=2005lyon005.pdf

Approche comparative du syndrome d’hyperactivité, THADA chez l’homme (Homo sapiens), et HS/HA chez le chien (Canis familiaris)

« La première partie de ce travail sera consacrée à la présentation du syndrome ADHD (ou THADA) de l’enfant. Dans la deuxième partie, nous aborderons le syndrome d’hyperactivité du chien tel qu’il est vu par les anglo-saxons puis le syndrome HS/HA. Enfin, nous évoquerons les différents aspects de ce syndrome chez l’enfant et le chien en insistant sur l’intérêt de la pathologie comparée et sur la frontière entre le normal et la pathologie. »

Source : http://theses.vet-alfort.fr/telecharger.php?id=802

Des chercheurs ont découvert des gènes « zombies » qui s’activent après la mort

« Il semblerait bien qu’il y ait une « vie » après la mort, en fait. »

Source : https://motherboard.vice.com/fr/article/9aqyp3/des-chercheurs-ont-decouvert-des-genes-zombies-qui-sactivent-apres-la-mort?utm_source=vicefrfb

Aux origines de l’audition humaine, il y a deux millions d’années

« Comment nos lointains ancêtres percevaient-ils les bruits du monde il y a deux millions d’années ? Même si nous ne possédons évidemment aucun enregistrement sonore ni témoignage écrit qui remonte à aussi longtemps, nous avons cependant un indice : les os fossilisés de leurs oreilles. Car l’anatomie interne de cet organe influence les facultés auditives. »

Source : http://theconversation.com/aux-origines-de-laudition-humaine-il-y-a-deux-millions-dannees-48511

Comment la 3D permet aux étudiants d’apprendre l’anatomie

« Comprendre l’anatomie, c’est savoir se repérer dans les 3 dimensions (3D) de l’espace de notre organisme, et c’est aussi posséder une bonne capacité à réaliser des images et des rotations mentales. Pour autant, ces prérequis ne sont pas forcément maîtrisés par les étudiants en début de formation universitaire. L’anatomie serait-elle une science difficile ? »

Source : http://theconversation.com/comment-la-3d-permet-aux-etudiants-dapprendre-lanatomie-84625

À la rencontre du blob, cette étonnante créature unicellulaire

« Les blobs sont en réalité des organismes unicellulaires. Ni champignon, ni animal, ni végétal, ils font partie du règne des amibozoaires qui regroupe des organismes informes se déplaçant avec des excroissances appelées pseudopodes. »

Source : http://theconversation.com/a-la-rencontre-du-blob-cette-etonnante-creature-unicellulaire-85164

La fatigue cognitive : parfois méconnue, toujours handicapante

« Imaginons que vous n’ayez pas fermé l’œil depuis trois jours (et trois nuits). Quel est alors votre niveau de compétence intellectuelle ? Est-il suffisant pour vérifier votre monnaie chez le boulanger ? Vous sentez-vous capable de tester un nouveau trajet pour vous rendre au bureau ? Dans le meilleur des cas, vous pourrez peut-être réussir une de ces deux tâches, mais vous devrez être économe avec vos ressources cognitives et planifier votre journée pour que les activités prévues ne dépassent pas vos capacités. Ce scénario est vécu au quotidien par des centaines de milliers de Français souffrant de fatigue cognitive. »

Source : http://theconversation.com/la-fatigue-cognitive-parfois-meconnue-toujours-handicapante-84103

Des neurones de la reproduction… un peu partout dans le cerveau

« Les neurones contrôlant les fonctions de reproduction chez l’homme et la femme ne sont pas uniquement situés dans l’hypothalamus comme le croyaient les chercheurs : on les trouve dans plusieurs aires cérébrales, suggérant qu’ils pourraient avoir d’autres rôles. »

Source : https://www.inserm.fr/actualites/rubriques/actualites-recherche/des-neurones-de-la-reproduction-un-peu-partout-dans-le-cerveau