Archives de Catégorie: Recherche clinique

Le yoga peut-il aider à faire face aux troubles psychiques ?

« Des essais cliniques ont montré que le yoga soulage la douleur en étirant les muscles et en alignant la posture, abaisse la tension artérielle en rééquilibrant le système nerveux autonome et réduit l’inflammation en régulant le stress chronique. Ces derniers temps, le yoga est de plus en plus perçu non seulement comme un moyen de réduire le stress et d’améliorer la forme physique, mais aussi de surmonter la souffrance mentale. »

Source : https://theconversation.com/le-yoga-peut-il-aider-a-faire-face-aux-troubles-psychiques-96500

Cancer du pénis : 1 patient sur 4 qui devrait être amputé ne l’est pas

« Si une amputation partielle ou totale de la verge constitue souvent le traitement le plus efficace contre ce type de maladie, cela n’est pas fait dans 25% des cas, et ce malgré les recommandations. »

Sources :

http://www.slate.fr/story/159136/cancer-penis-amputation-penectomie

https://web.archive.org/web/20180317102111/http://www.slate.fr/story/159136/cancer-penis-amputation-penectomie

Comment la forme de nos oreilles influence notre perception auditive

« Avec une petite prothèse de silicone dans les oreilles, nous ne localisons pas les sons dans l’espace de la même façon. »

Source : https://www.slate.fr/story/158680/forme-oreilles-influence-perception-auditive

Dire « Secoue-toi un peu » à une personne déprimée, ça ne sert à rien

« Fais un effort ! » Ou encore : « Si tu n’essayes pas de te secouer un peu, comment veux-tu t’en sortir ? » De telles recommandations sont adressées quotidiennement aux personnes souffrant de dépression et se déclinent sous de nombreuses formes.

Ce type d’échange avec l’entourage est rapporté si souvent par les patients que les psychiatres ont fini par lui donner un petit nom. Ils l’appellent le « syndrome orangina », allusion au slogan de la marque de boisson gazeuse, « Secouez-moi – sinon la pulpe elle reste en bas ».

Source : https://theconversation.com/dire-secoue-toi-un-peu-a-une-personne-deprimee-ca-ne-sert-a-rien-87199

On a enfin compris comment l’anesthésie éteint cerveau

« Un mécanisme très efficace mais mal compris :le mode d’action des anesthésiants vient d’être dévoilé! Ces hypnotiques n’induisent pas le sommeil, ils bloquent toute communication entre neurones, au niveau des synapses. »

Source : https://www.science-et-vie.com/corps-et-sante/on-a-enfin-compris-comment-l-anesthesie-eteint-cerveau-10318#utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&xtor=CS1-1&utm_source=Facebook&link_time=1516015237

ETUDE INNODIA

« JE SUIS DIABÉTIQUE DE TYPE 1,
DOIS-JE FAIRE DÉPISTER
MES PROCHES ?
C’est désormais possible avec l’étude européenne Innodia »

Source : https://thedearlabtest.weebly.com/etude-innodia1.html

Des physiciens de Rennes 1 ont percé le mystère de la dyslexie

« Physiciens à l’université de Rennes 1, Albert Le Floch et Guy Ropars ont découvert le secret de la dyslexie ou plutôt pourquoi des gens sont dyslexiques. Leur étude est publiée mercredi, dans la prestigieuse revue de référence The Royal Society. Et si vous êtes dyslexiques, c’est d’abord une question de symétrie trop parfaite de vos taches de Maxwell qui se trouvent dans vos yeux. Explications. »

Source : https://www.ouest-france.fr/bretagne/rennes-35000/des-physiciens-de-rennes-1-ont-perce-le-mystere-de-la-dyslexie-5318989

Samuel Hahnemann, père de l’homéopathie : médecin de génie ou illuminé ?

« L’homéopathie, aimée des Français, est pourtant largement critiquée par les scientifiques. »

Source : http://theconversation.com/samuel-hahnemann-pere-de-lhomeopathie-medecin-de-genie-ou-illumine-84982

Plus nous prenons de décisions, moins elles sont bonnes

« Nous avons une capacité psychologique limitée à faire des choix et prendre des décisions explique le New York Times magazine dans une grande enquête intitulée «Decision fatigue» (Fatigué de décider). »

Source : http://www.slate.fr/lien/42575/decisions-choix-fatigue-psychologique-cerveau

Demain, un implant pour remplacer le pancréas des diabétiques ?

« Un implant qui viendrait prendre la place du pancréas malade, dans le ventre du patient, pourra-t-il un jour traiter le diabète ? Le projet évoque l’homme bionique mais il est déjà l’objet de recherches avancées pour trois équipes dans le monde, dont une en France. »

Source : http://theconversation.com/demain-un-implant-pour-remplacer-le-pancreas-des-diabetiques-80928