Histoires - archéologie

Pimenter sa vie sexuelle au Moyen Âge

« Notre société est hantée par la crainte de l’ennui sexuel. Il nous faut à tout prix varier, éviter une monotonie qui – pensons-nous – était l’apanage des galipettes de nos ancêtres. {…} Les représentations mentales opposent les mœurs de l’Antiquité, caractérisées par tous les excès, au sombre règne médiéval du moralisme chrétien. Il ne nous appartient pas ici d’interroger le bien-fondé des clichés sur le monde antique, mais nous pouvons au moins chercher à savoir si les couples du Moyen Âge étaient condamnés au triste destin d’un missionnaire expéditif et procréateur. »

Source
Web archive

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :