Humain

Neurobiologie et mémoire : la croissance neuronale favorise l’oubli

« Une étude rétrospective met en avant le rôle de l’oubli dans une mémoire efficace. Oublier serait un mécanisme fondamental lié à l’apparition de nouveaux neurones. »

Source
Web archive

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :