Histoires - archéologie

1828 : les Mémoires controversées du commissaire Vidocq

« Tout frais démissionnaire de ses fonctions de chef de la Sûreté parisienne, l’ancien bagnard Eugène-François Vidocq rebondit avec la publication de son autobiographie. Les critiques sont assassines. »

Source
Web archive

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :