Le trafic de Captagon, un marché de plusieurs dizaines de milliards de dollars par an 

Contrairement aux idées reçues, le Captagon ne constitue pas le nerf de la guerre en Syrie et le produit est beaucoup plus utilisé en Arabie saoudite, en tant que stimulant, qu’ailleurs. Dans un entretien avec « L’Orient-Le Jour », le général Ghassan Chamseddine, chef de la brigade antistupéfiants des Forces de sécurité intérieure, a souligné que « le Liban, qui constituait un point de passage du Captagon entre la Syrie et les pays du Golfe, est devenu également un fabricant de cette drogue ».

Source : http://www.lorientlejour.com/article/965429/le-trafic-de-captagon-un-marche-de-plusieurs-dizaines-de-milliards-de-dollars-par-an.html

Posted on 2016-09-11, in Territoires - civilisations and tagged , , , . Bookmark the permalink. Leave a comment.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :