En salle d’opération avec un thanatopracteur 

Sans bruit, Alexandre s’agite autour du cadavre. Il le soulève, le tourne et le retourne. Quand il manipule un scalpel, ces gestes sont précis et calculés. Loin d’être un assassin, il est thanatopracteur – ce qui signifie que son métier consiste à préparer les morts pour les enterrements. « Je rends beau des gens que je ne connais pas », explique-t-il avec un peu plus de poésie.

Source : http://www.vice.com/fr/read/en-salle-doperation-avec-un-thanatopracteur

Publié le 2016-09-10, dans Territoires - civilisations, et tagué , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :