Rôle critique d’un gène associé à une maladie rare dans le traitement de la douleur

Des chercheurs à l’IRCM dirigés par Artur Kania, professeur à la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, ont découvert le rôle critique d’un gène associé à une maladie rare dans le traitement de la douleur. Leur percée scientifique, publiée dans la revue The Journal of Neuroscience, ouvre la voie à une meilleure compréhension de la douleur chronique.

Source : http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=13904

Publié le 2015-05-03, dans Recherche clinique, et tagué , , , , . Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :