Recherche clinique,  Sciences naturelles

Selon une étude britannique, le pénis français a en moyenne 24 ans d’ancienneté

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :